SEP de l'Oise Aisne Soissonnaises

3 rue de 8 Mai 1945
60350 ATTICHY

Tél : 03 44 95 35 80
Fax : 03 44 95 35 84

A l'est de la forêt de Compiègne, le Soissonnais forme une petite région naturelle qui oppose les vallées humides et verdoyantes de l'Aisne et de ses affluents à la sécheresse du plateau perméable. Les villages se sont implantés le long de la rivière ou au bord des rus adjacents aux multiples sources. Ils ont été le théâtre de violents combats durant la guerre de 1914-1918. Les maisons traditionnelles en pierre présentent ces pignons à pas-de-moineau très caractéristiques du Soissonnais. Sur le plateau, seules sont visibles de grosses fermes isolées au milieu des champs.

L'architecturale rurale soissonnaise s'est adaptée à son cadre naturel ; elle a intégré les contraintes imposées par le relief et le climat. L'orientation des constructions est souvent fonction de la direction des rues qu'elles bordent. Le bâti est parfois en retrait de la rue avec un jardin devant fermé par des murs de clôtures et des dépendances. Les murs de clôture sont traités en continuité avec les bâtiments et sont percés de portes charretières et piétonnières couronnées de linteaux ou d'arcs.

Les bâtiments sont généralement allongés. La hauteur des murs sur la hauteur totale du bâti (mur+toiture) est égale à 3m sur 7m ou 6m sur 11m pour les maisons à étage. Construites toutes en longueur, les dépendances font corps avec la maison.

Les toitures se caractérisent par une grande unité dans la pente (50 à 55°), la forme (deux versants terminés par des pignons s'élevant au-dessus des toitures), les matériaux (la couverture est le plus souvent en ardoise, moins souvent en petite tuile), les souches de cheminée (dans le Soissonnais, elles sont en pierre et groupées en pignons), les combles (qui sont éclairés par de rares ouvertures de dimensions modestes), la couleur (le gris-bleu de l'ardoise).

Les percements sont conçus dans un souci d'harmonie et ont gardé une homogénéité de forme et de proportions dans le type de fenêtres et de fermetures utilisées. Les pleins dominent sur les vides. Les pignons sont rarement percés d'ouvertures. Les fenêtres sont assez grandes et presque toujours élancées.

Les villages du Soissonnais se cractérisent par une grande unité de matériaux pour le bâti : essentiellement l'ardoise et la pierre de taille. On trouve aussi en plus petite quantité de la tuile plate et du moellon.

RESSOURCES UTILES


À télécharger


Couleurs :

Menuiseries :

U0.10.60
E8.10.75
F6.07.82
F6.07.82
R0.10.60
E4.10.80
E4.04.83
EN.02.85
L8.05.75
G8.06.90
F2.07.88
F6.03.87
QN.02.78
U0.04.84
HN.02.85
NN.01.84

Portes :

L0.20.30
P0.20.30
T0.10.30
W0.05.25
K2.10.30
P0.05.35
Q0.10.40
W0.10.40
J0.05.35
E4.05.35
B2.10.40
A0.05.35
C0.25.45
B6.30.40
B2.20.40
C0.20.30

Volets :

Q0.05.65
T0.10.60
U0.05.55
W0.10.40
LN.02.77
S0.05.65
CN.05.57
A0.05.45
SN.02.77
FN.02.67
C8.10.60
B2.10.50
QN.02.88
F6.25.85
B2.20.30
A0.10.30