En partenariat avec l’Ecole d’art du Beauvaisis dans le cadre de son cycle culturel thématique annuel « Horizons pluriels »

eab-2017.11.22

Sans soleil

de Chris Marker (1983, 1h20’)

Une femme inconnue lit des lettres d’un caméraman free-lance, Sandor Krasna. Parcourant le monde, il demeure attiré par deux « pôles extrêmes de la survie », le Japon et l’Afrique, plus particulièrement la Guinée Buissau et les îles du Cap-Vert. Le caméraman s’interroge sur la représentation du monde dont il est en permanence l’artisan et le rôle de la mémoire qu’il contribue à forger.

 

 

Vous pouvez vous inscrire dès maintenant

VOTRE INSCRIPTION
(*) champs nécessaires

Nom *

Prénom *

E-mail *

Date de l'évenement *

Nombre de personnes* :

Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter du CAUE pour recevoir nos informations tout les mois, directement par mail.