Mare en habitat isolé

Ces mares ont été créées pour suppléer au manque d’eau dans les zones éloignées des cours d’eau. Leur rôle premier a été de servir de réserve d’eau pour l’usage domestique (nettoyage du linge…).

Désormais la valeur ornementale ou la réserve d’eau pour l’arrosage sont venues suppléer leur fonction première. Cependant en l’absence de bornes incendies ces mares servent toujours de réserve d’eau en cas d’incendie.


Mare d’incendie, Sommereux (60)
Photo CAUE 60

Exercice avec les pompiers
Photos B. Sajaloli

 

Les plus :

Ces mares gardent une utilité dans la lutte contre les incendies. Pour des raisons de sécurité, c’est ainsi l’un des rares cas dans lequel il est obligatoire de conserver une mare. Il est également nécessaire d’adapter la capacité de la réserve d’eau en cas d’ agrandissement de l’habitation ou de nouvelles constructions.

 

Les moins :

Comme dans le cas des ouvrages hydrauliques type bassin d’orage, la vocation technique ne doit faire oublier ni l’aspect paysager ni l’aspect de biodiversité présent dans le cadre des zones humides.