Étanchéité

 

Il n’y a pas UN système d’étanchéité à privilégier. Le choix entre les différentes possibilités doit être fait en fonction de critères comme la taille de la mare, sa fonction, la nature du terrain… Ce choix est important car il impliquera une différence de coût plus ou moins significative mais surtout car il conditionnera la suite des aménagements : des rives et l’implantation des végétaux.

Bâches plastiques et membranes souples

• PVC et polyéthylène
• Caoutchouc synthétique, Xavan®(membrane composite), polypropylène
• EPDM (Ethylène propylène diène monomère)

 

Les plus :

• Grande résistance (on protège généralement la bâche avec une membranegéotextile)
• Pose facile
• Attractivité des prix des produits actuels

 

Les moins :

• La fabrication du PVC et du polyéthylène est particulièrement polluante de plus ces deux produits se fragilisent avec le temps.
• Implantation naturelle de la flore limitée


Bâche EPDM
Photo www.expert-bassin.com

Bâche
Photo www.expert-bassin.com
Structures préformées

Polyester, fibre de verre

 

Les plus :

• Solution simple pour de petites pièces d’eau.

 

Les moins :

• Le coût s’élève rapidement avec la taille du bassin
• Pose délicate
• Pas d’implantation naturelle de la flore, utilisation de paniers de culture


Bassin préformé
Photo www.pixmania.com
Structures maçonnées

 

Les plus :

• Grande résistance
• Dans certains cas, valeur patrimoniale

 

Les moins :

• Nécessitent l’emploi d’un enduit de finition (rouleau ou polyuréthane liquide) pour assurer l’étanchéité face aux fissures
• Les berges minérales ne donnent pas un aspect naturel
• Coût élevé


Bassin avec une structure en béton
Photo ville d’Aulnay sous Bois
Utilisation d’argile

Argile classique
Natte d’étanchéité, Terrétanche®

 

Les plus :

• Possibilité de s’affranchir de la fragilité de l’argile grâce au système d’argile intégrée entre 2 couches de feutre (natte d’étanchement)
• Implantation naturelle de la flore
• Aspect naturel

 

Les moins :

• Installation assez lourde (tassement de l’argile…) dans la méthode classique
• Détérioration de l’argile pendant les périodes d’exondation


L’argile, efficace mais fragile
Photo jl.franchomme.free.fr

Natte d’étanchement
Photo www.techni.ch